3 rue Pasteur - 34120 Pezenas
04 67 90 41 41

Polyclinique Pasteur
L'accès aux soins pour tous

Sans distinction,
dans un esprit d’ouverture
et de tolérance

HAD

Créé en 2006, le service de l’HAD Pasteur s’est développé au sein du groupe CAPSANTE.

L’HAD est une alternative à l’hospitalisation complète traditionnelle. Elle permet d’assurer le retour à domicile du patient ou de garantir son maintien à domicile.

C’est une prise en charge permettant la continuité des soins hospitaliers, une coordination pluridisciplinaire (médicale, paramédicale, administrative et logistique), mais aussi un accompagnement psycho-social, à l’écoute du patient et de son entourage.

L’HAD assure une prise en charge continue avec une astreinte médicale et paramédicale 24H/24 et 7J/j.

CONTACT HAD PASTEUR

La secrétaire :
Mme ROUAIX Laura

Disponible du lundi au vendredi
04.67.90.41.74

Les Infirmières Coordinatrices :
Mme BARZANTI Fiona
Fiona.barzanti@capsante.fr

Mme DOLLE Noëmie
Noemie.dolle@capsante.fr

Disponible du lundi au vendredi

04.67.90.41.80

06.28.78.45.41

Le Médecin coordonateur :
Dr BENHAMED Saïd

L’assistante sociale:
Mme Armelle RENARD
04.67.90.31.81

L’infirmière d’astreinte:
06.38.32.07.38

A qui s’adresse l’Hospitalisation à Domicile

L’admission en Hospitalisation à Domicile est une Prescription Médicale réalisée par le médecin hospitalier ou par le médecin traitant en accord avec le patient et son entourage.

L’HAD s’adresse à des patients malades de tous âges, atteints de pathologies graves aiguës ou chroniques, évolutives et/ou instables qui, en l'absence de prise en charge par une structure d'HAD, seraient hospitalisés en établissement de santé avec hébergement.

Tous les soins sont prodigués : pansements complexes, nursing, nutrition (par)entérale, chimiothérapie, surveillance post-chimiothérapie, assistance respiratoire, traitement par voie veineuse, soins palliatifs, éducation du malade… 
Et chacun, sans distinction d’âge, ni de degré de maladie ou de dépendance, peut y prétendre.

Attention 3 critères de sécurité indispensables :

  • Le patient ou un membre de son entourage doit être capable de donner l’alerte 24H/24.
  • Le patient doit avoir un médecin traitant d’accord pour la prise en charge.
  • Le patient ne doit pas nécessité l’accès direct à un plateau technique au sein d’un établissement de santé ou une surveillance continue au chevet du patient.

Cette prise en charge se différencie des soins classiques au domicile de par la technicité, la fréquence et/ou la durée des actes, ou bien par la nécessité d’avoir une

Nos atouts

La qualité :

Des équipes formées aux nouvelles technologies ayant une expertise dans la prise en charge globale du patient à son domicile

Une démarche qualité et de gestion des risques répondant aux exigences de la Haute Autorité de Santé, ainsi que la diffusion des indicateurs de qualité des soins.

Une recherche constante d’amélioration grâce aux fiches progrès permettant de traiter tout événement indésirable.

Un partenariat avec la FNEHAD pour optimiser le travail en collaboration régionale.

Adhérent de la FNEHAD et signataire de sa charte, notre établissement d’HAD s'engage à respecter ses principes et obligations

Consulter la Charte de la FNEHAD

Mise à dispositions du règlement intérieur et du livret d’accueil

Le livret d’accueil sera remis dès l’admission du patient. Le règlement intérieur est consultable sur simple demande auprès du secrétariat de l’HAD.

La Charte de la Personne Hospitalisée

Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée est accessible sur le site internet : www.sante.gouv.fr. Il peut également être obtenu gratuitement, sans délai, sur simple demande, auprès du secrétariat de l'établissement d'HAD.

Consulter la Charte du patient

 

La réactivité :

Une prise en compte dans la journée de la demande d’admission avec un contact le jour même avec le service demandeur pour étudier cette demande.

Une réponse dans les 24h à la demande d’admission.

Une admission du patient dans les 24 heures en urgences et dans les 48heures pour les autres demandes.

 

La poursuite des soins hospitaliers :

une astreinte médicale et paramédicale 24H/24 et 7J/7.

L’installation de tout le matériel nécessaire à l poursuite de la prise en charge à l’identique que celle hospitalière (lit médicalisé, matériel à perfusion, matériel pour thérapie à pression négative…)

La prise en charge du traitement avec une livraison hebdomadaire. De ce fait, le patient n’a plus besoin de s’approvisionner à sa pharmacie avec sa carte vitale. L’HAD se chargera de fournir le traitement dans les meilleurs délais.

La coordination des soins :

Une information en temps réel via des tablettes numériques  et l’utilisation d’un logiciel sécurisé.

Une réunion pluridisciplinaire hebdomadaire avec les acteurs de votre prise en charge avec l’envoi des informations au médecin traitant.

Une gestion des rendez-vous extérieurs et de la commande de transport.

Des dossiers de liaisons permettant le relai post HAD

La prise en charge du patient

L’admission :

Une fois la demande d’admission reçue par les infirmières coordinatrices, elles évaluent la pertinence de l’Hospitalisation à Domicile. Une fois tous ces critères évalués, le dossier est étudié par notre médecin coordinateur afin de réalisé une analyse médicale du dossier.

Un accord auprès du patient et de son entourage est recueilli.

Après validation, tous les acteurs de la prise en charge du patient sont contactés afin de recueillir leur accord et leur volonté de travail en collaboration sans perdre de vue l’intérêt du patient et la qualité de sa prise en charge.

 

L’organisation humaine et logistique du séjour :

Une visite de pré-admission est réalisée par les infirmières coordinatrices afin de déterminer, avec le patient et la famille, les besoins humains et matériels nécessaires et de mettre en place un projet personnalisé de soins.

Un prestataire de service livre le gros matériel au domicile du patient : lit médicalisé, matelas, table de lit, fauteuil, matériel de perfusion…

Les équipes de l’HAD livreront le petit matériel nécessaire aux soins du patient, les protections, les médicaments et les compléments alimentaires.

Un réassort sera fait chaque semaine.

 

La prise en charge de la douleur

La douleur n’est pas une fatalité.

La prise en charge de la douleur, sous l’égide du comité de lutte contre la douleur (CLUD), est une préoccupation quotidienne des équipes de l’HAD Pasteur. Qu’elle soit chronique, aiguë, post opératoire sa prise en charge doit être une priorité.

Différents moyens peuvent être utilisés :
-  Les médicaments : les antalgiques, la morphine ou ses dérivés. Si les douleurs persistent, le médecin coordinateur, en accord avec le médecin traitant, peut faire appel au médecin spécialiste de la douleur de l'Unité Mobile de Soins Palliatifs.
-  Des matériels spécifiques visant à soulager et améliorer le confort peuvent être proposés

La sortie de l’HAD

La décision de fin de prise en charge est prononcée par le médecin coordonnateur de l’HAD après échange et avis du médecin traitant et si besoin du médecin hospitalier.

Des relais avec les infirmiers libéraux ou des SSIAD (Services de Soins Infirmiers A Domicile) peuvent être envisagés si des soins moins techniques doivent être poursuivis. L’organisation du relais est alors réalisée par l’infirmière coordinatrice du service.

Au terme du séjour, un membre de l’équipe l’HAD passe au domicile pour finaliser les derniers documents relatifs au séjour et pour retirer tout le matériel médical et dispositif de soins qui avait été installé pour l’hospitalisation à domicile.

L’équipe HAD

Un médecin coordonnateur : Dr BENAHMED Saïd  « qualifié en médecine générale » organise le fonctionnement médical de la structure, dans le respect des règles professionnelles et déontologiques en vigueur.

Il veille notamment à l’adéquation et à la permanence des prestations fournies aux besoins des patients et à la bonne transmission des dossiers médicaux et de soins nécessaires à la continuité des soins.

 

Les infirmières coordinatrices : Les infirmières coordinatrices assurent la conduite générale du service d’HAD et organise son fonctionnement technique sous la responsabilité du médecin coordonnateur et du directeur de la Polyclinique Pasteur.

 

Les infirmières : Des infirmières formées aux nouvelles technologies comme les pansements à pression négative, les soins palliatifs et la prise en charge de la douleur.

 

Les aides-soignantes : Elles travaillent en binôme avec les infirmières pour les patients le nécessitant.

 

La secrétaire : Elle permet de traiter et de prioriser les appels. Elle valide la facturation et veille à la bonne tenue des dossiers.

 

L’assistante sociale : Elle évalue la situation globale du patient et de son entourage, accompagne et conseille dans les démarches et fait un suivi complet tout au long du séjour du patient.

 

Le psychologue : Il évalue la situation et les besoins. Il fait le lien entre le patient , les médecins acteurs de la prise en charge et les réseau de soins palliatifs si besoin.

Les acteurs libéraux

Le médecin traitant :

 Vous avez un patient qui nécessiterait une prise en charge en HAD : Comment faire ?

 Vous pouvez confirmer la nécessité en utilisant l’outil mise en place par l’ars en suivant le lien :

https://adophad.has-sante.fr/adophad/pages/home

 Ensuite, il vous faudra réaliser une demande d’admission soit via le logiciel VIATRAJECTOIRE, soit en nous contactant afin que l’on vous transmette un dossier.

Le rôle du médecin traitant :

 Il est le médecin référent du patient et en assure sa prise en charge.

  • Il reste LE prescripteur principal du patient et participe à l’élaboration du projet thérapeutique.
  • Il doit assurer une visite au domicile de son patient dans les 48 à 72 heures après le retour à domicile afin d’établir une prescription initiale.
  • Cette prescription peut être réalisée via le logiciel CLOE ou via une feuille jaune de prescription.
  • Une feuille de collaboration est signée entre le médecin traitant et l’HAD.

 

L’infirmière libérale :

 

  • Vous réaliserez les soins nécessaires à la prise en charge du patient, comme défini dans le plan de soins qui est rédigé à l’entrée du patient et qui fait l’objet de modifications selon l’évolution de l’état général du patient.
  • Les obligations de l’infirmier(e) en HAD :

– prévenir l’HAD en cas de changement de traitement ou d’état de santé

– tracer sur le document de prescription-dispensation-administration l’administration du traitement ou via le logiciel HAD MANAGER

– tracer dans le dossier patient du domicile votre visite via le diagramme de soins et les feuilles de suivi (constantes, douleur, pansement…).

-de signer une convention à chaque nouveau séjour et une feuille de cotation. Les cotations seront

Des équipes formées aux nouvelles technologies ayant une expertise dans la prise en charge globale du patient à son domicile

                     Une démarche qualité et de gestion des risques répondant aux exigences de la Haute Autorité de Santé, ainsi que la diffusion des indicateurs de qualité des soins.

                     Une recherche constante d’amélioration grâce aux fiches progrès permettant de traiter tout événement indésirable.

                     Un partenariat avec la FNEHAD pour optimiser le travail en collaboration régionale.

Adhérent de la FNEHAD et signataire de sa charte, notre établissement d’HAD s'engage à respecter ses principes et obligations

Consulter la Charte de la FNEHAD

Mise à dispositions du règlement intérieur et du livret d’accueil

Le livret d’accueil sera remis dès l’admission du patient. Le règlement intérieur est consultable sur simple demande auprès du secrétariat de l’HAD.

La Charte de la Personne Hospitalisée

Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée est accessible sur le site internet : www.sante.gouv.fr. Il peut également être obtenu gratuitement, sans délai, sur simple demande, auprès du secrétariat de l'établissement d'HAD.

Consulter la Charte du patient